Interview croisé entre Cyrille Devendeville et Etienne Delorme

Première interview croisée depuis très longtemps… 2008 il me semble ! C’est entre Cyrille Devendeville (DGS de la communauté de communes et de la mairie de Parthenay)  et  Etienne Delorme (Manager FLIP) .

Cyrille Devendeville et Etienne Delorme sur le Festival des Jeux de Parthenay en 2012Yohann : Cyrille à partir de quelle période dans l’année, la communauté de commune commence à mettre en place le prochain FLIP?

Cyrille : En fait tout le temps, il y a seulement une coupure pour l’équipe de Thierry (Blais) après la fin d’un festival. Puis on ré attaque sur la nouvelle édition. C’est sûr que la face visible de l’iceberg qui est l’évènementiel de juillet est très important et qui est l’aboutissement d’une année de travail voir plus. Il y a un lien permanent entre le service des jeux et la commission FLIP afin de trouver les meilleurs options et pouvoir présenter au mois de mars un budget prévisionnel mis au vote de la communauté. Qui dit un budget préparé pour le mois de mars, dit forcément un travail en amont pour trouver des partenaires, des devis et autres afin d’être au plus proche de la réalité.

Y : Et pour toi Etienne, pour 10 jours de Festival, il faut combien de temps de préparation pour un animateur ?

Etienne : En fait avec le montage, la formation des animateurs et les mises à jour sur les règles de jeu, il faut environ 15 jours de préparation pour chaque animateur. A noter que la phase de recrutement a eu lieu en mars cette année et nous avons 52 animateurs à gérer. Nous sommes 7 managers sur le festival pour pouvoir les gérer.

Y : Sinon que fais-tu le reste de l’année ?

E : Je m’occupe du partenariat avec les éditeurs. J’essaie de mettre en place des partenariat gagnant gagnant, c’est-à-dire qu’en échange d’un affichage et d’une présentation de leurs jeux pendant toute la durée du FLIP, et bien il s’engage à nous donner un certain nombre de boîtes de jeu. Celles-ci iront après le FLIP grossir les rangées de jeu de la ludothèque.

Cyrille : Est-ce qu’on prend le même plaisir à jouer à un jeu lorsqu’on a un regard professionnel ?

E : C’est vrai que sur des mécanismes connus, je prends un peu moins de plaisir, mais sur des nouveautés c’est souvent parfois bluffant. Je me force à tester tous les jeux même pour ceux vers lesquels je n’irais pas afin de trouver la perle rare pour le festival !

Y : Cyrille de combien est le budget FLIP 2012 ?

C : le budget prévisionnel 2012 est de l’ordre de 388000 € tout compris inclus les frais de personnel qui représente un peu plus de la moitié du budget. C’est un budget conséquent mais qui est à la hauteur de l ‘évènement.


Y : Pour terminer, vous et le jeu. Vous jouez à quoi ?

C : Et bien j’ai commencé aux échecs pour finir à la réussite 😉 . Plus sérieusement je suis un joueur plutôt classique en jouant au Monopoly, Trivial Poursuit ou autres. Je suis plus un joueur familial … mais bon je vais m’améliorer en faisant du non stop à partir de ce week-end !

E : en ce moment je joue plutôt à Terra qui n’est plus édité et qu’on peut trouver d’occasion. C’est un jeu de bluff basé sur la destruction ou non de la terre ! C’est un jeu passionnant mais il est préférable de ne pas jouer avec certains managers 🙂

Merci Cyrille et Etienne pour vos réponses

Yohann (COIN COIN n°3 2012)