Interview de Nicolas Gourmaud de l’association Réel:

Rencontre avec Nicolas Gourmaud, membre de l’association de jeu Réel, une interview très instructive.

Nicolas Gourmaud pour l'association Réel sur le Festival des JeuxYohann : Nicolas, présente nous ton association et depuis combien de temps Réel vient sur le festival ?

Nicolas : Et bien l’association Réel s’est créée en 2002. Les membres fondateurs étaient des anciens de l’ordalie. Mais n’habitant plus sur Poitiers, nous avons choisi de créer notre propre structure. Notre président est Régis Bonnessée, qui est actuellement sur l’espace créateurs pour sa société d’édition Libellud (éditeur de Dixit). Nous venons donc sur le festival en tant qu’association depuis 2002 et personnellement j’en suis à mon 18ème FLIP. Et en faisant le compte je me suis aperçu qu’avec le temps de préparation et le temps passé sur le Festival, j’ai passé un an sur le FLIP, et tu sais quoi, un an de mois de Juillet sur Parthenay !

Y : En arrivant sur votre stand, j’ai trouvé que vous étiez un peu reclus, tout au bout du Festival, c’est un choix de votre part?

Nicolas : oui, car nous avons essayez plusieurs options, dont la place des drapeaux, mais le problème c’est que nous proposons des « gros » jeux et quand un personne nous demande à essayer un jeu et qu’il faut souvent des explications de règles qui durent parfois plus de trente minute, et bien ça fait fuir les festivaliers qui pensent avoir assez de temps pour apprendre. En fait, les joueurs qui viennent chez nous sont des habitués des « gros » jeux ou des murders party.

Y : Comment vous organisez vous sur votre espace, qui est relativement imposant ?

Nicolas : Et bien nous sommes entre 20 et 25 membres à passer sur tout le festival. Nos heures d’ouvertures sont de 14h à 19h. Et oui nous fermons 1h avant la fin du festival car nous sommes faibles et nous avons tous besoin de manger. Et nous ouvrons à nouveau à partir de 21h chaque soir, jusqu’à la fin des jeux … souvent entre 4 et 6 heures du matin. Notre ludothèque se compose d’environ 300 jeux, et cette année nous proposons des tournois qualificatifs pour les championnats du monde de Carcassonne.

Y : sinon as-tu des projets spécifiques pour les prochaines années ?

Nicolas : Et bien oui, notre association souhaiterait faire une soirée enquête (murder) avec 400 participants ou plus.

Merci de tes réponses Nicolas

Yohann

(Coin Coin n°9 – 2009)